chauffage

Bonjour à Tous ! Je suis la trêve hivernale. Du 01 novembre 2017 au 31 mars 2018, je permets aux personnes en situation d’impayés d’énergie, d’eau et de loyer, d’avoir un peu de répit.

Aucune expulsion de logement ne peut être mise à exécution. Les fournisseurs ne peuvent pas vous couper la fourniture  d’énergie, même si vous n’êtes pas bénéficiaires des tarifs sociaux ou du chèque énergie (attention, une réduction de puissance est quand même possible pour l’électricité).

Je conseille aux personnes qui sont bénéficiaires du chèque énergie de penser à envoyer leurs attestations à tous leurs fournisseurs d’électricité afin d’éviter la réduction de puissance.

Attention ! Je ne dure que 5 mois et je ne peux empêcher les procédures (expulsion, recouvrement etc.) de suivre leur cours pour une prise d’effet dès le 1er Avril 2018.

Profitez pendant que je suis encore là d’engager les démarches nécessaires pour retrouver une situation équilibrée avant la fin de la trêve.

N’hésitez pas à contacter les services sociaux de votre département, de votre commune, où demandez une visite énergie ( dans le cadre du Service Local d’Intervention pour la Maitrise de l’Energie) auprès de l’ALEC du Pays de Saint-Brieuc si vous habitez sur notre territoire (02 96 52 15 70).

Plus d’information :

Vendredi 24 Novembre, 3 conseillers de l’ALEC accompagnés d’un technicien de la mairie de Plérin ont visité l’usine de production de granulés de bois récemment inaugurée à Rostrenen.

L’usine CELTICOAT est une filiale de la scierie APROBOIS basée à Carhaix dont l’objectif est de transformer les co-produits (sciure, copeau, plaquettes…) issus de la production de palettes en énergie : les granulés de bois.

Le principe de transformation est simple : les copeaux de bois arrivent directement depuis Carhaix par camions. Ils sont ensuite broyés pour être réduits à l’état de sciure. L’objectif suivant est de sécher cette sciure en  la faisant passer de 45-60% d’humidité à 8-10% à la fin du processus. Pour cela, la sciure passe environ 10 minutes dans un séchoir chauffé à 90°C. Cette chaleur est produite par une chaudière bois (plaquettes bocagères locales et recyclage de palettes) de 2 500 kW.

Une fois séchée, la sciure est stockée dans un silo en béton avant d’être transformée en granulés de bois. La sciure est pressée dans une filière pour être agglomérée et former des granulés d’environ 3 cm de long. Aucun n’adjuvent n’est ajouté, seules la pression et la lignine naturellement présente dans le bois suffisent à créer des granulés suffisamment solides et résistants.

Une fois que les granulés sont formés, ils sont stockés dans un silo métallique. Ce silo alimente ensuite la machine qui met directement les granulés en sacs de 15kg puis sur palette avant d’être stockés sur site. Le silo peut également alimenter directement un système de chargement pour les camions « souffleur » de livraison en vrac.

Cette visite a vraiment permis d’apprendre et comprendre le principe de fabrication des granulés de bois, chose très importante pour pouvoir parfaitement conseiller les personnes ou collectivités qui souhaiteraient se chauffer avec des granulés de bois.

La visite a également permis de prendre conscience de l’économie circulaire voulue par l’entreprise CELTICOAT. La scierie est alimenté par du bois local (50 km en moyenne et 100 km maximum de Carhaix). Les co-produits sont ensuite valorisés en énergie de chauffage et sont vendus à des réseaux bretons de distributeurs.

Plus d’information :

Dans le cadre de son Plan Climat Communal, la Ville de Trégueux organisait le 28 Novembre une conférence sur le confort dans les bâtiments. La rencontre se tenait dans l’école Jean Jaurès, tout juste rénovée, qui a servi de support réel pour mettre en évidence les bonnes pratiques en termes d’isolation, de régulation et bien sûr de confort.

(c) Ville de Trégueux

Les 20 participants ont pu comprendre les notions de confort et d’inconfort rencontrées dans un logement : température ambiante, température des parois, taux d’humidité et courants d’air. L’objectif était également de découvrir les solutions qui permettent d’optimiser le confort. La présentation a porté sur les éco-gestes faciles à réaliser pour être mieux chez soi tout en réalisant des économies d’énergie. Grâce à la caméra thermique, les participants se sont aperçus  concrètement de l’intérêt de fermer les rideaux pour couper la sensation de paroi froide provoquée par les fenêtres :

Le store intérieur (en orange) présente une température supérieure et donc plus confortable que la menuiserie extérieure (en violet).

Ils ont également compris qu’un système de chauffage bien réglé, bien régulé et bien entretenu participait nettement au confort thermique dans un logement.

Radiateur avec une température bien homogène (preuve qu’il n’est pas bouché)

La suite de la réunion portait sur les améliorations plus importantes que peut apporter un projet de rénovation à condition de correctement le réfléchir et bien le concevoir. La soirée s’est clôturée par une « balade thermique » dans le quartier pour aller constater avec la caméra thermique les résultats réels apportés par une l’isolation extérieure des murs d’une maison récemment rénovée.

 

L’isolation par l’extérieur bloque complètement le passage de chaleur (en violet), ce sont maintenant les menuiseries qui présentent des déperditions plus importantes (en orange).

 

N’hésitez pas à contacter un conseiller pour savoir comment améliorer le confort dans votre logement tout en réalisant des économies d’énergie !

 

Plus d’information :

Participez à une balade thermique !

Le 13 décembre 2017 à 18h30

Un conseiller RENOVACTION de l’Agence Locale de l’Energie et du Climat vous montrera, à l’aide d’une caméra thermique, les fuites de chaleur des maisons du quartier. C’est l’occasion de voir de manière concrète quels sont les défauts récurrents des maisons et d’avoir une présentation des techniques les plus judicieuses pour les corriger.

Cet événement vous est proposé dans le cadre de RENOVACTION, programme initié par Saint-Brieuc Armor Agglomération et la commune de Binic pour vous accompagner dans un projet de rénovation de l’habitat.

Rendez-vous au Centre technique rue Pierre de Coubertin à Binic

Participation libre et gratuite
Durée de la balade : 1h environ
Télécharger le flyer

Renseignements et inscriptions :

Agence Locale de l’Energie et du Climat

tel : 02 96 52 15 70 ou contact@ale-saint-brieuc.org

 

Le 11 et le 12 novembre, se tenait le 1er Salon de l’Habitat de Lamballe. Cette 1ère édition a été une réussite avec près de 5000 visiteurs en 2 jours !

L’ALEC était présente dans le chapiteau d’accueil aux côtés de Lamballe Terre et Mer et d’associations de conseils et d’accompagnement des particuliers (ADIL, UFC Que Choisir, SOLIHA 22, CDHAT). Les visiteurs ont profité de cette occasion pour découvrir les expositions de l’ALEC expliquant les techniques de rénovation et questionner avec les conseillers présents sur leur projet de rénovation, d’extension, de construction, d’économie d’énergie… L’ALEC a également assuré deux conférences sur le thème « Bien rénover son logement ».

Le public pouvait rencontrer une cinquantaine d’entreprises du territoire travaillant dans le domaine de l’amélioration des logements (isolation, chauffage, aménagement de salle de bain…) ou de la construction…

Pour ceux qui n’auraient pas pu venir ou qui n’auraient pas pu échanger avec les conseillers (en raison de l’affluence), il y a toujours possibilité de se rendre aux permanences organisées dans les 4 sites de proximité de Lamballe Terre et Mer : à Lamballe (2ème mardi de chaque mois de 9h à 12h), à Moncontour (2ème mardi de chaque mois de 14h à 17h), à Dolo (1er vendredi de chaque mois de 9h30 à 12h) et à Saint-Alban (1er vendredi de chaque mois de 14h à 17h).

Le rendez-vous est déjà pris pour l’année prochain à la même période pour la 2ème édition !