logo-saint-brieuc-aggloÀ l’heure où l’Agglomération se densifie, se reconstruit et se repense, la planification énergétique est un outil incontournable. À cheval entre urbanisme et énergie, le travail sur la boucle énergétique locale se traduit sur l’Agglomération de Saint-Brieuc par un travail sur les réseaux de chaleur.

Les réseaux de chaleur sont un moyen de distribuer la chaleur produite par des usines ou des chaufferies. Cette chaleur peut alimenter en chauffage ou en eau chaude sanitaire des bâtiments collectifs, des équipements sportifs, des logements, des groupes scolaires… Pour que ce type d’équipement soit performant, il faut qu’il se situe dans une zone dense avec de gros consommateurs. En milieu urbain dense, les réseaux de chaleur s’imposent alors comme un vecteur énergétique incontournable pour développer les énergies renouvelables et de récupération, et proposer un mode de production de chaleur au coût maîtrisé.

La boucle énergétique locale de l’Agglomération est un travail prospectif qui permet de cartographier les réseaux et les points de consommation, et de réfléchir à l’adéquation entre besoins et ressources sur un territoire ou un quartier donné, ou dans le cadre d’une opération d’aménagement.

La planification énergétique permet d’identifier les opportunités de création, de prolongation et d’optimisation de ces réseaux.
Ces réflexions génèrent nombre de questions :
– prévisions de consommation des nouveaux bâtiments ;
– phasage des aménagements urbains ;
– prise en compte du réseau de chaleur et des installations de production dans l’aménagement urbain ;
– équilibre économique du service et viabilité de ce mode de desserte ;
– …