Saint-Brieuc Armor Agglomération organisait, mardi 5 décembre dernier, une réunion d’information et de concertation avec la population dans le cadre de l’élaboration de son Plan Climat Air Energie Territorial. Derrière cet acronyme se cache la future stratégie du territoire pour réduire les consommations énergétiques, développer les énergies renouvelables, réduire les émissions de gaz à effet de serre, améliorer la qualité de l’air et s’adapter aux effets du changement climatique…

En un mot, une démarche de planification essentielle pour savoir comment notre territoire pourrait, à terme, devenir 100% renouvelable et neutre en carbone. Comment généraliser la sobriété énergétique ? Quels leviers pour accélérer la rénovation des bâtiments ? Quelles énergies renouvelables faut-il développer ? Comment mobiliser et articuler les actions citoyennes, les acteurs privés et les politiques publiques ?…

De nombreux partenaires sont mobilisés autour du PCAET et les habitants sont également invités à contribuer. Un questionnaire a été mis en place, n’hésitez pas à y répondre :

http://www.saintbrieuc-armor-agglo.fr/detail-dune-actualite/actualites/detail/enquete/

 

Plus d’information :

Ces derniers mois, l’ALEC est partie à la rencontre de plusieurs communes ayant rejoint le territoire de Lamballe Terre & Mer au 1er janvier 2017. L’objectif était de sensibiliser les élus aux enjeux de la transition énergétique, et de présenter l’agence, son historique, son fonctionnement, et ses différentes missions.

6 communes ont déjà délibéré favorablement pour adhérer à l’ALEC au 1er janvier 2018 et bénéficieront notamment du service de Conseil en Energie Partagé pour le suivi énergétique de leurs bâtiments communaux : il s’agit de Jugon-les-lacs, Plénée-Jugon, Saint-Rieul, Plestan, Bréhand, et La Malhoure. Bienvenue à elles ! Un nouveau conseiller en énergie partagé est en cours de recrutement et prendra ses fonctions début janvier : nous vous le présenterons prochainement.

Plus d’information :

En janvier, les élus ont rendez-vous aux Assises de la transition énergétique, à Genève !

  • Quelles politiques locales pour réduire les émissions de gaz à effet de serre ?
  • Quelles innovations dans les territoires pour accélérer le changement ?
  • Quel rôle pour les collectivités territoriales, quelles coopérations avec les acteurs locaux ?

Depuis 19 ans, les Assises de l’Energie sont devenues un rendez-vous annuel incontournable des collectivités locales et des acteurs territoriaux sur la question de la transition énergétique : pendant 3 jours, des conférences plénières, des ateliers, des forums, des retours d’expérience et de très nombreux échanges permettent aux participants de découvrir les dynamiques engagées partout en France et en Europe, et d’engranger des idées, sources d’inspiration pour leur propre territoire.
Les Assises 2018 sont organisées par le territoire du Grand Genève, du 30 janvier au 1er février prochains. L’ALEC organise un voyage et une inscription groupée pour participer à ces Assises, au départ de Saint-Brieuc.

Pour plus d’informations, contactez rapidement thomas.laporte@ale-saint-brieuc.org

Plus d’information :

Bonjour à Tous ! Je suis la trêve hivernale. Du 01 novembre 2017 au 31 mars 2018, je permets aux personnes en situation d’impayés d’énergie, d’eau et de loyer, d’avoir un peu de répit.

Aucune expulsion de logement ne peut être mise à exécution. Les fournisseurs ne peuvent pas vous couper la fourniture  d’énergie, même si vous n’êtes pas bénéficiaires des tarifs sociaux ou du chèque énergie (attention, une réduction de puissance est quand même possible pour l’électricité).

Je conseille aux personnes qui sont bénéficiaires du chèque énergie de penser à envoyer leurs attestations à tous leurs fournisseurs d’électricité afin d’éviter la réduction de puissance.

Attention ! Je ne dure que 5 mois et je ne peux empêcher les procédures (expulsion, recouvrement etc.) de suivre leur cours pour une prise d’effet dès le 1er Avril 2018.

Profitez pendant que je suis encore là d’engager les démarches nécessaires pour retrouver une situation équilibrée avant la fin de la trêve.

N’hésitez pas à contacter les services sociaux de votre département, de votre commune, où demandez une visite énergie ( dans le cadre du Service Local d’Intervention pour la Maitrise de l’Energie) auprès de l’ALEC du Pays de Saint-Brieuc si vous habitez sur notre territoire (02 96 52 15 70).

Plus d’information :

Vendredi 24 Novembre, 3 conseillers de l’ALEC accompagnés d’un technicien de la mairie de Plérin ont visité l’usine de production de granulés de bois récemment inaugurée à Rostrenen.

L’usine CELTICOAT est une filiale de la scierie APROBOIS basée à Carhaix dont l’objectif est de transformer les co-produits (sciure, copeau, plaquettes…) issus de la production de palettes en énergie : les granulés de bois.

Le principe de transformation est simple : les copeaux de bois arrivent directement depuis Carhaix par camions. Ils sont ensuite broyés pour être réduits à l’état de sciure. L’objectif suivant est de sécher cette sciure en  la faisant passer de 45-60% d’humidité à 8-10% à la fin du processus. Pour cela, la sciure passe environ 10 minutes dans un séchoir chauffé à 90°C. Cette chaleur est produite par une chaudière bois (plaquettes bocagères locales et recyclage de palettes) de 2 500 kW.

Une fois séchée, la sciure est stockée dans un silo en béton avant d’être transformée en granulés de bois. La sciure est pressée dans une filière pour être agglomérée et former des granulés d’environ 3 cm de long. Aucun n’adjuvent n’est ajouté, seules la pression et la lignine naturellement présente dans le bois suffisent à créer des granulés suffisamment solides et résistants.

Une fois que les granulés sont formés, ils sont stockés dans un silo métallique. Ce silo alimente ensuite la machine qui met directement les granulés en sacs de 15kg puis sur palette avant d’être stockés sur site. Le silo peut également alimenter directement un système de chargement pour les camions « souffleur » de livraison en vrac.

Cette visite a vraiment permis d’apprendre et comprendre le principe de fabrication des granulés de bois, chose très importante pour pouvoir parfaitement conseiller les personnes ou collectivités qui souhaiteraient se chauffer avec des granulés de bois.

La visite a également permis de prendre conscience de l’économie circulaire voulue par l’entreprise CELTICOAT. La scierie est alimenté par du bois local (50 km en moyenne et 100 km maximum de Carhaix). Les co-produits sont ensuite valorisés en énergie de chauffage et sont vendus à des réseaux bretons de distributeurs.

Plus d’information :